Pourquoi Corinne HAREL ne démissionne pas

Corinne HAREL poursuit son rôle d’élue jusqu’aux échéances électorales pour rester au plus près de la population et s’opposer aux décisions jugées irresponsables votées lors des conseils municipaux.

Elle se refuse à poursuivre des objectifs qui ne garantissent en rien la défense des citoyens et les intérêts de Douvrin.

Mener le combat de front, chaque jour, s’avère bien plus difficile que de démissionner pour ainsi éviter de croiser le chemin de ceux dont elle ne partage pas la même vision pour la commune.

Si, pour certains, la fuite représente une issue plus commode, cela ne coïncide aucunement avec ses valeurs et ses convictions. Le courage, la détermination et la sincérité de son combat ont mobilisé  d’autres élus qui ont décidé de la rejoindre et qui n’ont pas non plus  démissionné de leur mandat de conseillers municipaux.

Ensemble, ils assument leur rôle d’opposants jusqu’aux élections de mars 2014.

Seul le maire a le pouvoir de retirer la délégation des élus opposants.