Dès que le vent tournera, nous nous en allera (Renaud)

Le maire veut créer une zone d’activités sur les friches industrielles Finalens et Lafarge (qui bordent de part et d’autre la déviation en direction de Carrefour Auchy). Ces territoires ne sont plus exploités depuis des années. Le maire pense certainement que la population a oublié à quel point ces terrains sont rongés par la pollution (cyanure, plomb, arsenic, chrome…). La zone d’activités n’est autre qu’une future ‘’ex zone’’ puisqu’il s’agirait de remettre en activité un quai de déchargement qui desservirait une entreprise de concassage, délocalisée de la banlieue lilloise et donc sans aucune création d’emploi, contrairement à ce que le maire essaie de vous faire croire, (d’ailleurs rappelez-vous de la société VANHEED) et qui bénéficiera de l’exonération de la Contribution Economique Territoriale (ex ‘’Taxe Professionnelle’’) pour les premières années.

     →Cette zone sous la compétence du Siziaf et par conséquent d’Artois Comm n’apportera rien à la commune, ni emploi, ni rentrées financières.

     →Le maire ne compte pas comme un douvrinois normal et résout les équations à sa façon :

Concassage = bruits + poussières + pollution + circulation poids lourds = cadre de vie magnifique pour les secteurs Camus, Dejong, Guérous et… le centre-ville dès que le vent tournera….